Théo Curin

Théo Curin, né le 20 avril 2000, a été victime d’une méningite bactérienne à méningocoque C à l’âge de 6 ans qui a eu pour conséquences l’amputation de ses quatre membres (mains et pieds). À 7 ans, il rencontre Philippe Croizon qui lui transmet sa passion pour la natation. Il garde depuis une relation privilégiée avec celui qu’il considère aujourd’hui comme son « Grand moi ».

En 2013, il quitte sa ville natale de Lunéville (près de Nancy) pour intégrer le pôle France Handisport de Natation à Vichy et participe à ses premiers championnats de France de natation handisport en janvier 2013.

Théo Curin est aujourd’hui  l’un des grands espoirs français de la natation handisport. Il a déjà remporté sa 1re médaille internationale lors des Championnats d’Europe en mai 2016. Plus jeune athlète de la délégation française aux Jeux Paralympiques de Rio, il a réussi l’incroyable performance de terminer 4e du 200 m nage libre.